Que faites-vous de vos valeurs ?

Vous connaissez probablement cette histoire de billet de banque qui, même s’il est froissé et piétiné, garde pleinement sa valeur monétaire. Une illustration parfaite de la valeur qu’on s’accorde ou que l’on devrait s’accorder. Transposée aux humains, la pratique n’est bien sûr pas si évidente…

Focus sur les valeurs

Une petite mise au point : une valeur, c’est quoi au juste ? Pour résumer, disons qu’il s’agit de ce qui est important pour soi. C’est la ligne de conduite, les principes de chacun. Notre système de valeurs évolue tout au long de sa vie, il fait même partie des piliers de notre existence.

En cherchant sur Internet, on peut trouver une palanquée d’exemples de valeurs : entraide, justice, dépassement de soi, humilité, collaboration, etc. Identifier les siennes peut-être un peu difficile, mais être aligné·e avec l’est encore plus.

Identifier ses valeurs

Il est d’abord nécessaire de (très) bien se connaître. Cela veut dire être honnête avec soi-même, aller au-delà de l’image que l’on renvoie aux autres et aussi à soi-même. C’est toute une introspection à mener – un travail de longue haleine.

Pour identifier une valeur, on peut tout d’abord se demander si on met en application ce qui est important pour soi de manière simple, fluide, avec un sentiment que « tout est juste ». La valeur « respect » par exemple pourrait se manifester par le refus de se laisser insulter et quitter la pièce en ayant la conviction d’avoir fait ce qu’il fallait.

Imaginons quelqu’un disant qu’il a une valeur de politesse. Il lui est essentiel notamment que tout le monde se dise « Bonjour-Pardon-Merci-Au revoir » en toutes circonstances. Cependant il fulmine au volant de sa voiture dès qu’il est dans un bouchon, au point d’insulter (à voix haute ou dans sa tête, peu importe) les autres conducteurs devant lui. Respecte-t-il vraiment sa valeur de politesse ? On se doute de la réponse… Là, il y a un vrai manque de cohérence de sa part et on peut en conclure que la politesse n’est pas vraiment SA valeur, en tout cas dans ces circonstances-là. Il y a un décalage entre ses pensées et ses actes.

Dans le travail

Dans leur quotidien professionnel, combien d’entre nous ne s’écoutent pas, répriment leurs propres valeurs ? Bien sûr, chacun a les siennes. Il est donc normal qu’elles se télescopent avec celles des autres. L’art subtil du « travailler ensemble », c’est de faire la part des choses.

Ce n’est un secret pour personne : si on ne respecte pas ses valeurs et notamment dans le travail, cela coincera forcément à un moment donné. Épuisement professionnel, agressivité, inefficacité, désengagement des collaborateurs, etc. Aujourd’hui encore, on trouve des collaborateurs et managers ne respectant aucunement leurs valeurs. Pire encore, elles sont même piétinées à l’image du billet dont je vous parlais au début de l’article. Dans ces moments-là, autant se tourner vers des pratiques plus saines comme la Communication NonViolente, entre autres.

Personnellement, je me suis reconvertie pour respecter mes valeurs et effectuer une activité professionnelle qui ait du sens pour moi. Il faut savoir que j’ai mis plusieurs années à les identifier, les verbaliser et à me rendre compte que je ne les respectais pas. Maintenant j’ai pris l’habitude de m’écouter et me demander régulièrement ce qui est important pour moi. Pour tout vous dire, certaines de mes valeurs sont l’authenticité, la confiance et la fiabilité. Il est donc essentiel que je mette en pratique ces valeurs avec moi-même.

Et vous, quelles sont vos valeurs ? Que faites-vous pour les respecter dans la vie et le travail ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *